Brigitte Francoeur

Brigitte Francoeur | Auteure

La mort de mon père… le plus beau jour de ma vie

Certains événements m’ont amené à m’interroger sur la vie après la mort et l’existence d’un paradis. En quête de réponse, je développe, encore aujourd’hui, ma spiritualité…

Septième d’une famille de sept enfants, j’ai eu la chance d’avoir été élevée par une mère au foyer. Moi-même, mère de quatre enfants, j’ai décidé de rester à la maison pour les voir grandir. Ils étaient mon premier choix de carrière. Je m’étais toujours dit que le jour où ils seraient tous à l’école, je retournerais aux études pour apprendre un métier.

J’ai toujours eu envie de prendre soin des gens et comme le hasard fait bien les choses, j’ai eu la chance de recevoir un massage et pas n’importe lequel !  C’était, un massage à quatre mains. C’était une première pour moi, quelle belle expérience ! Ce fut, à ce moment, une révélation ! Je voulais devenir massothérapeute…

En l’an 2000, j’entrepris ma formation en massothérapie et depuis, j’opère mon propre commerce.

C’est toujours pour moi une vraie passion. Je me suis entourée d’une équipe extraordinaire afin de répondre au besoin d’une clientèle sans cesse grandissante. Cela m’a permis de faire de magnifiques rencontres.

 

Brigitte Francoeur | Auteure

En partageant quelques tranches de vie avec quelques-unes de ces personnes, l’idée m’est venue de raconter ces expériences dans un livre.

En fait, il m’a fallu un certain temps avant de pouvoir raconter cette histoire, car encore aujourd’hui, j’ai beau mettre des « si » et des « peut- être », je n’ai toujours pas la réponse à ces événements particuliers.  La vie après la mort existe-t-elle ?  Le paradis, est-ce possible qu’il y en ait vraiment un.  Tout un défi pour ma spiritualité…

Par contre, une chose est certaine, c’est que ces faits, m’ont particulièrement obligé à m’arrêter et à me poser certaines questions existentielles. Ce fût le commencement d’une belle quête. Je suis, aujourd’hui, à écrire le premier chapitre de cette nouvelle vie.

Pour me rejoindre

Partager